Kobe Bryant : l’amour du basket féminin

Si le 26 janvier 2020 est une date malheureusement ancrée dans la tête de beaucoup de passionnés de la balle orange suite au décès de Kobe Bryant, ce dernier restera à jamais un amoureux de sa discipline et plus particulièrement du basket féminin.

Aujourd’hui, nous voulions à notre manière souligner et rendre hommage à Kobe, à Gianna mais surtout au basket féminin. Parce que s’engager comme le faisait Kobe est source de motivation, pour nous, pour vous et pour les prochaines générations… Pour ne plus jamais être Or-jeu !

L’intérêt de Kobe pour le basket féminin :

Père de quatre filles, Kobe s’est toujours intéressé au basket féminin ainsi qu’à la promotion de la WNBA. De par son impact emblématique, Kobe prenait position et estimait notamment : « Je pense qu’il y a plusieurs joueuses qui pourraient jouer en NBA en ce moment, honnêtement ». Entre convictions fortes et nombreux projets, Kobe souhaitait à sa manière faire changer les choses, développer l’image du basket féminin et participer à son développement.

Il a alors créé la Mamba Sport Academy, une infrastructure dédiée aussi bien aux jeunes basketteuses qu’aux jeunes basketteurs. La Mamba mentality était au cœur du processus et les chances de réussite similaires quel que soit le genre du pratiquant. Gianna, était, elle, promise à un avenir doré en WNBA. Elle, qui était membre de la Mamba Sport Academy et coachée par son père, s’entrainait parfois avec certaines joueuses de WNBA.

L’ombre de Kobe est toujours et encore présente sur les terrains de WNBA. En effet, il y a encore quelques mois lors de l’anniversaire de celui-ci, les joueuses rendaient hommage à l’homme, à l’athlète mais aussi à celui qui défendait les femmes au-delà des terrains. Pour cette occasion, 24 secondes de silence étaient effectuées à l’entame des matchs. Les joueuses portaient également des t-shirts à son effigie. Cet intérêt pour les féminines, elles le lui rendent encore, aujourd’hui comme demain !

Un porte-parole au-delà des frontières, un rayonnement planétaire :

Quand Kobe parlait de basket féminin, il ne parlait pas uniquement de WNBA, il défendait l’ensemble des joueuses. Une de ces plus célèbres phrases est : « Les gens qui se prétendent fans de basket mais disent qu’ils n’aiment pas regarder les filles jouer, c’est qu’ils n’aiment pas le basket. Ils aiment le divertissement, les dunks en haute altitude. Ils ne peuvent pas se prétendre fans de basket. Les vrais fans trouvent de la beauté partout dans ce jeu et il y en a dans le basket féminin. »

Ces mots résonnent toujours et encore, au-delà des frontières américaines. Inspirant de nombreuses jeunes filles à croire en elles, à se surpasser mais aussi et surtout à faire changer les mentalités, les préjugés, de ceux ne trouvant pas de beauté dans le jeu féminin.

Une philosophie perpétuée :

Aujourd’hui, Kobe serait fier de voir que son héritage se poursuit en WNBA. La ligue américaine a notamment décidé de récompenser à partir de l’année 2021 « une individualité ou un groupe de personnes ayant apporté des contributions significatives pour la visibilité, la perception et l’avancement du basket féminin, à tous les niveaux de pratique ». Le nom de cette distinction : trophée Kobe et Gigi Bryant.

Kobe peut aussi compter sur d’autres joueurs NBA pour poursuivre son développement du basket féminin. Stephen Curry en témoigne :

« Le fait que vous ayez un gars comme Kobe, qui partage sa plateforme, sa voix, ses ressources et son temps pour défendre le sport féminin, c’est évidemment un énorme encouragement à poursuivre cette mission. Beaucoup de gens apprécient encore davantage le basket féminin depuis que Kobe l’a mis en avant. ll y a une énorme opportunité de sensibiliser les gens au sport féminin et à l’implication du sport chez les jeunes, et ça peut faire une différence dans la vie de quelqu’un ». Il s’illustre notamment en aidant la franchise WNBA des New York Liberty ou en organisant un camp SC30 accueillant 200 jeunes joueuses gratuitement.

Kobe aura marqué de son empreinte, l’histoire et le développement du basket féminin. Par ses convictions et ses actions, il aura aussi contribué à rendre un monde plus tolérant par le sport. Aujourd’hui, c’est notre devoir à toutes et tous de continuer de perpétuer son œuvre. Que nous soyons un joueur, une joueuse, un supporter ou encore un média, nous pouvons essayer d’y contribuer… Pour ne plus jamais être Or-jeu.

Merci Kobe de continuer de nous inspirer.

Et vous, que faîtes-vous pour le basket féminin ?

Restez connectés !

Une question ? Contactez-nous !

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.